Combien votre hypothèque vous coûte-t-elle réellement?

0
Réagir
Combien votre hypothèque vous coûte-t-elle réellement?

Avez-vous trouvé la maison de vos rêves? Dans ce cas, vous poussez - à juste titre - un soupir de soulagement maintenant. Il ne vous reste plus qu'à obtenir un prêt.  Même maintenant que les taux sont bas, un tel prêt aura un grand impact sur votre budget familial durant les 10, 20 ou 25 années à venir. Vous avez donc intérêt à avoir un bon aperçu de tous les frais, dès le début.

Combien vous paierez exactement pour votre crédit logement, dépendra de plusieurs facteurs, dont:

• le montant que vous voulez emprunter;
• le délai endéans lequel vous voulez rembourser cette somme;
• votre choix pour un taux d'intérêt fixe ou variable.

Même si vous connaissez la réponse à toutes ces questions, il reste encore très compliqué de calculer, au cent près, combien vous paierez pour votre prêt. Il est beaucoup plus facile et rapide de comparer les crédits logement en ligne.

1. Optez pour un montant réaliste

Vous ne pouvez pas emprunter n'importe quel montant à la banque. Combien vous pourrez emprunter, dépendra en premier lieu de vos revenus. En effet, la banque veut s'assurer que vous pourrez lui rembourser tous les mois. Le montant que vous remboursez tous les mois, dépendra de la durée que vous choisirez et des taux d'intérêt. Adressez-vous donc à la banque avec un plan de remboursement réaliste.

Comment savez-vous quel montant vous pouvez prévoir pour le remboursement d'un prêt hypothécaire? La règle des 33% est une bonne base. Vous pouvez partir du principe que la charge mensuelle de remboursement ne peut dépasser un tiers de vos revenus nets.

Exemple: vous gagnez 1.500 euros nets par mois et votre partenaire gagne 1.400 euros nets par mois. Le revenu total de votre ménage s'élève donc à 2.900 euros. Selon la règle des 33%, votre ménage peut donc consacrer 966 euros à des remboursements mensuels.

Attention: avez-vous déjà un autre prêt ou remboursement en cours? Dans ce cas, le montant que vous pourrez rembourser - de manière réaliste -, sera moins élevé. Ne faites pas de calculs trop optimistes! Une perte d'emploi ou des frais supplémentaires pourraient être des revers inattendus.

2. Méfiez-vous des assurances supplémentaires

En échange des taux bas, certaines banques vous demandent de contracter, via elles, une assurance solde restant dû ou une assurance habitation. Faites bien attention: souvent, les banquiers comptent une belle marge ici. N'hésitez donc surtout pas à négocier au sujet de la prime. Soyez bien préparé(e) avant de vous rendre à la banque et comparez toujours à l'avance les taux d'une telle assurance solde restant dû.

Exemple: vous et votre partenaire avez décidé ensemble d'acheter une maison; à cet effet, vous emprunter le montant de € 160.000 à la banque. Vous choisissez une durée de 20 ans et un taux d'intérêt fixe annuel de 5,2%. Dans ce cas, vous paierez € 1.063 tous les mois.

Supposons que vous gagnez € 1.800 net par mois et votre partenaire € 1.350. Si vous décédez soudainement, il sera quasiment impossible pour votre partenaire de continuer à payer € 1.063 tous les mois. Voilà pourquoi, vous pouvez choisir d'assurer € 160.000. Si vous décédez, ce montant assuré sera distribué à votre partenaire et il/elle pourra l'utiliser afin de rembourser le prêt. Vous pouvez aussi assurer un montant inférieur. Dans ce cas, votre partenaire recevra ce montant et l'utilisera afin de réduire la somme totale à rembourser. Tous les mois, il/elle devra rembourser un montant inférieur, qui conviendra parfaitement au sein du budget disponible.

3. Tenez compte des frais uniques

Bien que vous sachiez combien vous devrez rembourser mensuellement et pendant combien de temps, le fait de contracter un crédit logement engendre beaucoup d'autres frais uniques. Evitez donc les mauvaises surprises en tenant également compte des frais suivants:

• Frais de dossier
En général, pour un prêt hypothécaire, le fournisseur de crédit facture des frais de dossier. Vous les paierez après avoir signé le contrat du crédit.
• A qui devez-vous les payer? A votre fournisseur de crédit.
• Combien? Le prix varie entre 250 et 700 euros.

• Frais de notaire
Pour un crédit logement et l'achat d'un logement, un acte doit toujours être rédigé par un notaire. Bien évidemment, il demande une rémunération pour ceci. Les frais de notaire comprennent les droits d'enregistrement pour le crédit et l'achat, les frais d'hypothèque et les honoraires du notaire. Combien vous devrez payer exactement, dépendra en grande partie de la somme empruntée et du prix d'achat du logement.
• A qui devez-vous les payer? Au notaire.
• Combien? Cela dépend du projet. Sur Internet, vous pouvez faire une simulation des frais liés à l'acte de crédit et à l'acte d'achat.

• Frais d'estimation
Il peut être intéressant de faire effectuer une estimation des frais liés au logement que vous voulez acheter. Ainsi, vous éviterez de payer trop. Il existe des outils d'estimation bon marché vous permettant d'estimer la valeur d'un logement. Préférez-vous tout de même ne pas prendre de risques en faisant déterminer la valeur par un professionnel? Dans ce cas, mieux vaut faire appel à un agent immobilier, un géomètre ou un expert indépendant.
• A qui devez-vous les payer? A la personne qui effectue l'estimation.
• Combien? Il n'y a pas de taux officiels; ils sont d'ailleurs interdits par l'Europe. Toutefois, il y a quelques années,

l'Institut professionnel des agents immobiliers (IPI) mentionnait encore des prix indicatifs. Selon cet institut, vous pouvez compter 150 euros de frais d'estimation fixes, plus une commission variable s'élevant à 0,3 pourcent de la valeur du logement. Ainsi, vous arriverez vite à un montant entre 500 et 1.000 euros. Quelques bureaux d'expertise appliquent des prix plus bas et délivrent des rapports d'estimation déjà à partir de 250 euros.

A la recherche du prêt hypothécaire le plus avantageux?

Envie de découvrir auprès de quelle banque vous trouverez les prêts hypothécaires les plus avantageux? Utilisez notre outil de comparaison pratique!

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(2 votes, moyenne 4 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles emprunts