Keytrade Transferts Internes D+1 !

Ici vous pouvez écrire tous vos commentaires au sujet des comptes d'épargne
Avatar de l’utilisateur
blf
Newbie
Newbie
Messages : 1
Inscription : 28 déc. 2011

Keytrade Transferts Internes D+1 !

Message par blf » 6 mars 2017, 13:34

Vu sur la version du site en néerlandais http://www.spaargids.be/forum/keytrade- ... 22208.html

Quand même pas nomal de la part de Keytrade d'appliquer les dates valeurs D+1 pour des transferts internes.
La majorité des autres banques appliquent date valeur D.

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Full Member
Full Member
Messages : 200
Inscription : 25 mars 2010

Re: Keytrade Transferts Internes D+1 !

Message par Flytox » 14 avril 2017, 15:18

Bonjour,
Désolé du retard mais je ne reviens plus que rarement sur le site (Fr. et/ou Nl.) par manque d’intérêt.
Il convient d’être clair dans cette matière en précisant les types de comptes intervenant dans les opérations. S’agit-il de comptes vue, de comptes d’épargne réglementés, de comptes d’épargne non-réglementés ou encore d’opérations de paiement. Chaque mot a son importance.
Les banques disposent d’une armée de professionnels assignée à la recherche d’une faille dans les diverses réglementations concernant les diverses opérations de paiement. Elles détectent (ou pensent détecter) de temps en temps une interprétation divergente des textes de loi et s’engouffrent dans la faille. Seule une procédure judiciaire peut alors trancher la problématique et faire jurisprudence.
Si l’exploitation d’une telle faille est productive pour les banques au vu du nombre de comptes affectés, elle n’est nullement rentable à contrecarrer pour un particulier qui doit supporter seul les frais d’une procédure judiciaire de longue haleine pour un résultat incertain et ne représentant, à son niveau, que des peanuts.
Au vu des taux actuels auxquels sont rétribués les comptes d’épargne, réglementé ou non, l’attention des épargnants s’est considérablement ramollie et n’éveille plus l’appétit de justice suffisant pour se lancer dans cette croisade. C’est en fait le travail des associations de consommateurs à se saisir de cette matière.
J’ai personnellement constaté que majoritairement les banques françaises se permettent ces écarts. Aussi ai-je simplement décidé de leur retirer mes fonds aux échéances appropriées..

Également la problématique de l’application légale et correcte de la notion de date valeur échappe souvent (volontairement ou non) à ces banques, ce qui provoque de véritables imbroglios dont sera toujours, à défaut de preuves probantes, victime l’épargnant.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité