L'exonération fiscale sur les livrets d'épargne sera réduite de moitié

7
Réagir
L'exonération fiscale sur les livrets d'épargne sera réduite de moitié

A l'avenir, les intérêts sur les livrets d'épargne ne seront plus exonérés jusqu'à 1.880 euros par personne, mais seulement jusqu'à 940 euros par personne. Il s'agit d'une des mesures que le gouvernement Michel a prises afin de maîtriser le déficit budgétaire. Par ailleurs, une taxe sur les comptes-titres disposant de plus de 500.000 euros sera introduite. L'épargne-pension sera également réformée.

Livrets d'épargne

Aujourd'hui, les intérêts sur les livrets d'épargne sont exonérés jusqu'à 1.880 euros par personne. Au-delà de ce montant, il faut payer 15% de précompte mobilier.

Ce montant exonéré sera réduit de moitié, donc jusqu'à 940 euros.

Comptes-titres

Sur les comptes-titres disposant de plus de 500.000 euros, une taxe de 0,15% sera prélevée.

Les avoirs pour l'épargne-pension ne seront pas pris en compte pour le calcul du plafond.

Dividendes

La première tranche de 627 euros de dividendes sera exonérée du précompte mobilier. 

Epargne-pension

Aujourd'hui, l'épargne-pension rapporte un avantage fiscal de 30%. Ceux qui épargnent le montant maximal de 940 euros, bénéficient d'une réduction d'impôt de 282 euros.

A l'avenir, les épargnants auront le choix entre ce système ou une alternative. Selon cette dernière, ils pourront épargner pour leur pension jusqu'à 1.200 euros avec une réduction d'impôt de 25% (soit 300 euros). Afin d'obtenir l'avantage fiscal supplémentaire de 18 euros, ils devront donc épargner 260 euros en plus.

Partagez votre avis par rapport à ces mesures ici!

 

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(31 votes, moyenne 4.32 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles épargne