Pourquoi avez-vous intérêt à épargner pour votre pension?

0
Réagir

Pourquoi avez-vous intérêt à épargner pour votre pension?

La plupart  des Belges qui entrent en ligne de compte dans ce contexte, épargnent pour leur pension. Néanmoins, une minorité d'entre eux se tiennent à l'écart. Pourtant, cette formule d'épargne peut leur rapporter gros alors qu'il ne s'agit que d'un investissement limité.

Ils ne s'en préoccupent pas encore

Parmi les 43% des Belges qui n'épargnent pas pour leur pension, 67% affirment qu'ils n'ont pas assez d'argent ou qu'ils disposent d'un revenu trop faible. 24% d'entre eux ne s'en préoccupent pas encore et 9% considèrent que c'est inutile, selon une enquête effectuée par le magazine B NK.

Pourtant, pour la plupart d'entre eux, l'épargne-pension est un bon investissement. Tout d'abord parce qu'il vaut mieux mettre de l'argent de côté pour plus tard. Aujourd'hui, la pension légale d'un employé ayant travaillé à temps plein durant 45 ans, s'élève tout au plus à 2.892,09 euros pour les ménages et à 2.313,67 euros pour les célibataires. Ceux qui ont travaillé moins longtemps, travaillé à temps partiel ou gagné moins que le montant sur base duquel la pension maximale est calculée, recevront même une pension encore moins élevée. Un complément serait donc souhaitable.

Moins d'impôts

En outre, l'épargne-pension est stimulée fiscalement. En effet, vous bénéficiez d'une réduction d'impôt s'élevant à 30% du montant versé. En versant le montant maximal de 940 euros, vous bénéficierez donc d'une réduction d'impôt de 282 euros. Ceci vaut également pour les jeunes en début de carrière professionnelle qui ne disposent que de revenus professionnels limités.

D'ailleurs, par définition, l'épargne-pension est une formule d'épargne à long terme. Elle vous permet d'opter pour une formule d'épargne dans un fonds bancaire ou pour une assurance d'investissement de la branche 23, selon laquelle votre dépôt sera investi dans des actions et obligations, et la valeur de votre investissement évoluera donc ensemble avec les cours de bourse. A long terme, les éventuelles chutes sur les marchés des actions pourront être compensées.

Préférez-vous la certitude? Optez pour l'épargne-pension via une assurance-épargne. Dans ce cas, vous recevrez un taux minimal garanti. Celui-ci pourra encore être majoré d'une participation aux bénéfices si les marchés financiers et les résultats de l'assureur le permettent.

Investissement limité

En outre, l'épargne-pension ne nécessite pas trop de moyens. En tenant compte de la réduction d'impôt, le montant maximal que vous pourrez investir annuellement, s'élève à 940 euros – 282 euros soit 658 euros, ce qui revient environ à 55 euros par mois. D'ailleurs, vous n'êtes pas obligé(e) de verser tous les ans, ni de verser le montant maximal tous les ans. Vous pouvez également verser moins, quoique l'avantage fiscal soit moins élevé dans ce cas.

Certaines personnes préfèrent investir dans l'immobilier plutôt que dans l'épargne-pension. Bien évidemment, cela est possible, quoique les montants requis à cet effet soient plus élevés. Vous devrez vite rembourser mille euros par mois. Toutefois, rien ne vous empêche de combiner l'immobilier (les avantages fiscaux liés à un crédit logement) et l'épargne-pension.

Lisez également:

- Quatre manières, en tant que pensionné, d'obtenir 1.000 euros supplémentaires par mois

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(5 votes, moyenne 4.6 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles épargne