Les courtiers ont un impact financier considérable sur le rendement de vos investissements

0
Réagir
Les courtiers ont un impact financier considérable sur le rendement de vos investissements

Pour pouvoir faire des investissements réussis, vous devez limiter vos frais. Les investisseurs ont donc intérêt à ne pas prendre à la légère le choix de leur courtier.

Comment s'y prendre?

On n'a encore jamais autant conseillé aux épargnants d'investir une partie de leurs épargnes. A cet effet, ceux qui veulent s'y prendre eux-mêmes, doivent chercher un courtier. Celui-ci leur proposera une plateforme leur permettant d'accéder aux marchés financiers.

Les courtiers sont nombreux. A part les banques traditionnelles qui permettent à leurs clients d'investir dans des actions, il y a également des acteurs en ligne spécialisés tels que Bolero, BinckBank, MeDirect et Lynx. 

Il est impossible de dire qui est le meilleur courtier. Après tout, ceci dépend de l'investisseur. A quoi devez-vous faire attention?

Les frais annuels

Les investissements ne sont pas gratuits. Il vaut certainement la peine de comparer les offres avant d'ouvrir un tel compte auprès de votre propre banque. Les frais que les banques facturent, varient considérablement. Auprès de Keytrade Bank, de MeDirect, d'Argenta, de BinckBank, de Bolero, de Lynx et de Record Bank, vous ne devez pas payer de frais de gestion, de garde ou de dossier. Les grandes banques vous facturent ces frais, par contre. Belfius, par exemple, facture 9,075 euros par dossier. En outre, pour chaque investissement, vous paierez des frais de garde (minimum 3,025 euros et maximum 24,20 euros).

Tuyau: Comparez les frais liés aux comptes-titres

Les frais de courtage

A part ces frais annuels récurrents, il y a les frais de transaction ou les frais de courtage. Ils vous seront facturés à chaque fois que vous achèterez ou vendrez des titres. Ici aussi, les taux varient considérablement. Auprès de Bolero, les investisseurs paient 7,5 euros pour chaque transaction à la bourse de Bruxelles, de Paris, d'Amsterdam et de Lisbonne. Les transactions aux autres bourses coûtent 15 euros. En guise de comparaison: auprès de BNP Paribas Fortis, vous payez au moins 25 euros pour une transaction à la bourse de Bruxelles, tandis que pour les autres bourses, le montant minimal s'élève à 50 ou même à 75 euros. Ici aussi, l'offre des acteurs en ligne est en général nettement plus avantageuse que celle des banques traditionnelles.

Ne sous-estimez pas l'impact des frais sur le rendement de vos investissements! Afin de couvrir les frais de courtage, les investisseurs doivent réaliser un rendement de 0,75% s'ils achètent des actions pour le montant de 1.000 euros et paient 7,5 euros de frais de transaction à cet effet. Si les frais de transaction s'élèvent à 25 euros, le rendement doit déjà augmenter jusqu'à 2,5%, ne fût-ce que pour couvrir les frais de courtage. Si vous devez encore payer des frais de gestion, de garde ou de dossier, votre rendement sera assez maigre.

Lisez également: Les actions sont-elles intéressantes actuellement?

L'offre

Bien que ces frais aient un impact considérable sur le rendement de vos investissements, il ne s'agit pas du seul aspect dont vous devez tenir compte en choisissant votre courtier. Beaucoup dépend du type d'investisseur que vous êtes.

Vous devez prendre en considération l'offre complète des courtiers. Si vous êtes, par exemple, un investisseur très actif qui achète des actions pour les revendre le même jour, vous devrez aussi pouvoir accéder en temps réel aux cours boursiers. Pas tous les courtiers ne proposent ce service. Réfléchissez également à l'univers d'investissement vers lequel vous souhaitez vous orienter. Voulez-vous uniquement acheter des actions à la bourse de Bruxelles ou d'Amsterdam? Ou voulez-vous également acheter des actions aux bourses plus exotiques comme au Japon, en Afrique du Sud ou à Singapour?

Les investisseurs ont intérêt à choisir un courtier dont l'offre en matière de marchés correspond à leur propre stratégie d'investissement. Ici aussi, vous devez tenir compte des frais. Surtout sur les marchés moins évidents, les différences de taux peuvent varier considérablement.

Un autre aspect important à comparer: les informations que les courtiers vous offrent. Certains courtiers prévoient bon nombre de webinaires et de formations vidéo, ce qui est certainement un atout pour les investisseurs débutants. Les investisseurs ont également besoin d'informations adéquates au sujet des actions dans lesquelles ils souhaitent investir. Il peut s'agir de chiffres financiers, de tableaux, de nouvelles, de rapports analytiques ou de graphiques. Auprès des banques traditionnelles, cette offre est plus limitée que chez les courtiers en ligne, entre lesquels on constate parfois de grandes différences.

 Lisez également:

- Les investissements, que rapportent-ils encore?
- Argenta, AXA et Binck sont les lauréats de la première édition des 'Bank Awards' organisés par Guide-epargne.be
- N'oubliez pas votre cadeau fiscal de fin d'année!

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(4 votes, moyenne 3.75 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles épargne