Les investissements, que rapportent-ils encore?

0
Réagir
Les investissements, que rapportent-ils encore

De nombreux épargnants recherchent des alternatives boursières pour leurs épargnes qui ne rapportent presque plus rien. Mais à quels rendements peuvent-ils s'attendre?

Actions

Le livret d'épargne ne nous rend pas riches. Actuellement, le meilleur taux global s'élève à 1,2% (taux de base + prime de fidélité) selon l'aperçu sur Guide-epargne.be. Avec une inflation moyenne de 2,1%, vos épargnes augmentent moins rapidement que les prix. Autrement dit: vous perdez de l'argent sur votre livret d'épargne. Cette situation dure déjà depuis un certain temps et beaucoup d'épargnants recherchent des alternatives afin d'obtenir un rendement plus élevé pour leurs épargnes. Mais ces alternatives ne sont pas idéales non plus.

"Sur une période de 20-30 ans, vous pouvez vous attendre à ce que les actions vous permettent d'obtenir un rendement moyen d'environ 6%", selon Koen De Leus, économiste en chef auprès de BNP Paribas Fortis. Ce rendement est basé sur la croissance attendue de l'économie et des dividendes que les entreprises paient. A court terme, le rendement pourrait être moins élevé. “Aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis, les taux augmenteront progressivement, ce qui sera néfaste pour les entreprises. En outre, les actions sont déjà relativement chères et le risque d'une correction est réel. Voilà pourquoi je m'attends à ce que le rendement des actions se situe plutôt autour de 3-4% au cours des 5 prochaines années."

TUYAU: Il est préférable de disposer sur votre compte d'épargne d'un montant correspondant au moins à six mois de salaire

Obligations

Traditionnellement, les investisseurs prudents s'intéressent aussi aux obligations. Toutefois, suite aux taux bas, leur rendement n'est pas élevé non plus. Ceux qui souscrivent à des obligations de l'état belge avec une durée de 10 ans, devront se contenter d'un rendement inférieur à 1%. Le rendement des obligations émises par les entreprises de qualité est à peine plus élevé. Ce ne sont pas des rendements intéressants. En fait, ils correspondent plus ou moins aux rendements des comptes à terme. Sur une durée de 10 ans, les taux bruts varient de 0,4 à 2,6%.

TUYAU: Quel est le rendement d'une assurance épargne de la branche 21?

L'immobilier

Souvent, les épargnants disposant d'une somme d'argent considérable, s'intéressent également à l'immobilier. Entretemps, les rendements exorbitants d'autrefois ne sont plus d'application. Ainsi, entre 2000 et 2010, les prix des appartements ont augmenté en moyenne de presque 10% sur base annuelle. Depuis lors, les prix des appartements ont augmenté en moyenne de 2,6% sur base annuelle. Bien entendu, ceux qui louent un appartement, peuvent encore toujours bénéficier du rendement locatif. En pratique, il se situe autour de 3% dans la plupart des cas. De nombreux investisseurs débutants en immobilier surestiment ce rendement parce qu'ils ne tiennent pas compte de tous les frais liés à la gestion de biens immobiliers (l'entretien et les réparations, mais également le non-paiement et l'inoccupation).

Lisez également: Combien pouvez-vous emprunter pour acheter une maison?

800%

Les exemples précités montrent qu'il n'y a pas de solutions rapides pour rentabiliser vos épargnes. Pourtant, c'est exactement ce que de nombreux investisseurs tentent de faire actuellement, en investissant dans le bitcoin, une monnaie virtuelle dont la valeur a augmenté de plus de 800% cette année, ce qui contraste fortement avec les rendements des actions, des obligations ou de l'immobilier. Toutefois, les investisseurs ont intérêt à ne pas se laisser aveugler par ces rendements fabuleux. Le chien de garde de la bourse hollandaise a déjà averti ceux qui investissent dans ces monnaies virtuelles qu'ils ne récupéreront probablement pas leur argent. "Le bitcoin et les autres monnaies virtuelles ne sont pas de bonnes alternatives pour vos épargnes. Il s'agit d'une pure spéculation, qui convient uniquement à ceux qui veulent participer à un jeu d'argent. Tôt ou tard, tout le monde remettra les pieds sur terre et la crédibilité des monnaies virtuelles disparaîtra. A ce moment-là, le système entier s'effondrera et les investisseurs se retrouveront avec des monnaies virtuelles qui ne vaudront plus rien", selon De Leus.

 

Lisez également:
- Sept Belges sur dix n'ont pas envie d'investir
- A partir de quel moment avez-vous intérêt à épargner pour votre pension?

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(1 vote, moyenne 5 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles épargne