Les crédits logement restent très avantageux

0
Réagir

Les crédits logement restent très avantageux

Les taux des crédits logement sont encore toujours très bas. Ceux qui souhaitent contracter un crédit pour acheter, construire ou rénover une maison, peuvent donc encore toujours faire de bonnes affaires.

Sursaut temporaire

Vers le Nouvel An 2017, les taux sur les crédits logement connaissaient encore un modeste sursaut. En 2016, le taux d'intérêt moyen pour les crédits hypothécaires à  taux fixe pour la durée entière de 20 ans, conclus via le réseau de l'Immotheker, s'élevait encore à moins de 2% à condition que maximum 80% de la valeur du logement soit emprunté. Après le Nouvel An, ce pourcentage a d'abord augmenté jusqu'à  2,05%, pour atteindre ensuite 2,10%. Toutefois, il y a eu un relâchement durant les dernières semaines, suite à quoi la moyenne a pu baisser jusqu'à  2,06%.

Ce mouvement était étroitement lié à  l'évolution des taux à  long terme sur les marchés financiers. Si les banques avaient réinvesti leur argent dans des obligations d'Etat pour dix ans début novembre, elles auraient obtenu le taux de 0,44%. Fin janvier, il s'agissait déjà  de 0,96%. Ensuite, ce pourcentage a baissé à  nouveau. Durant la plus grande partie du mois de juin, il a fluctué entre 0,58% et 0,63%.

Plus de concurrence

En outre, durant les dernières semaines, la concurrence entre les banques a également été intensifiée. Ainsi, Hello bank!, la banque en ligne de BNP Paribas Fortis, a réduit de 2,00% à  1,80% son taux pour les crédits logement à  taux fixe sur 20 ans, pour les demandeurs pouvant présenter un bon dossier. Keytrade Bank propose un taux de 1,93% actuellement.

Ce ne sont pas uniquement les banques en ligne qui se sont manifestéesà  ce niveau. Il ressort des propositions que les candidats-emprunteurs ont échangées sur le site Internet Guide-epargne.be, que le taux de Keytrade ne constitue pas nécessairement un seuil pour des banques telles que KBC, ING et AXA.

Perspectives

A présent, la question est de savoir à  quoi l'on pourra s'attendre dans les mois à venir. En tout cas, Mario Draghi, le Président de la Banque Centrale Européenne, a déjà  laissé sous-entendre que la fin de la politique très expansionniste de la Banque Centrale Européenne, qui maintient les taux bas de manière artificielle, est en vue. Pourtant, il ne faut pas encore paniquer. La Banque Centrale a laissé sous-entendre que le soutien de l'économie ne sera réduit que très progressivement.

Ceci n'empêchera pas les taux d'évoluer. Aux Etats-Unis, dont l'économie anticipe traditionnellement l'économie européenne, la Banque Centrale a séjà  augmenté les taux deux fois cette année et l'on s'attend à une troisième augmentation vers la fin de cette année-ci. Pour l'année prochaine, le marché s'attend à  trois augmentations supplémentaires.

Bien entendu, il ne s'agit ici que de prévisions (on n'est donc jamais certain), mais ceux qui envisagent de contracter un crédit, ont intérêt à  en tenir compte.

Lisez également:

La moitié des gens emprunte plus que 80% de la valeur de leur maison

 

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(4 votes, moyenne 4.75 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles emprunts