Quatre manières, en tant que pensionné, d'obtenir 1.000 euros supplémentaires par mois

0
Réagir
Quatre manières, en tant que pensionné, d'obtenir 1.000 euros supplémentaires par mois

Ceux qui souhaitent recevoir tous les mois le montant net de 1.000 euros en plus de leur pension légale, devront commencer à épargner à temps. En effet, pour pouvoir recevoir un tel montant, il vous faut un capital d'environ 416.000 euros.

La rente viagère offre une solution

Le calcul de ce paiement supplémentaire est basé sur un investissement dans ING Lifelong Income. Aujourd'hui, cette assurance-investissement de la branche 23 garantit aux épargnants, pour un dépôt de 416.326,50 euros à l'âge de 65 ans, une rente viagère correspondant au montant net de 1.000 euros par mois.


A chaque fois, le paiement proviendra du fonds dans lequel on aura investi. Néanmoins, tous les trois ans, la situation sera analysée. Si les investissements sont meilleurs que prévu, le paiement sera augmenté à vie. Si le résultat est moindre, l'épargnant gardera ses 1.000 euros par mois. Cela restera tel quel, même si le fonds entier est 'épuisé' par les paiements. Si le consommateur décède avant que tout ne soit 'épuisé', il recevra la valeur résiduelle du fonds.

Comment obtenir le capital de départ?

Mais comment faut-il obtenir le capital de départ souhaité d'environ 416.000 euros? En épargnant préalablement. Au plus tôt vous commencerez, au moins vous devrez épargner mensuellement. Ceux qui commencent à 30 ans, devraient, selon un rendement annuel de 4,63%, épargner 404 euros tous les mois. Si vous attendez jusqu'à 50 ans, vous devrez, selon un rendement de 3,02%, déjà épargner 1.833 euros par mois.


Afin d'obtenir le capital nécessaire, vous pouvez également opter pour une combinaison d'investissements soutenus par le gouvernement via un avantage fiscal:


• L'assurance-groupe: l'employeur et les employés investissent une petite partie de leur salaire – souvent, il s'agit respectivement de 2% et 1% - dans une assurance-épargne. A l'âge de la pension, elle donnera droit au paiement d'un capital. Eventuellement, un paiement en cas de décès prématuré est également repris dans la police.
• L'épargne-pension. A cet effet, les particuliers pourront verser tous les ans, entre leur 18ème et 64ème anniversaire, jusqu'à 940 euros dans un fonds d'épargne-pension ou dans une assurance épargne-pension. Dans le premier cas, votre versement sera investi dans un fonds d'actions, de sorte que son rendement dépendra entièrement de l'évolution des marchés financiers. En ce qui concerne la formule d'assurance, vous recevrez en général un taux garanti pouvant encore être complété par une participation aux bénéfices si l'assureur parvient à réinvestir votre versement en faisant du bénéfice. Les assureurs proposent également une formule d'actions.
Pension Libre Complémentaire pour Indépendants. Ici, les indépendants versent une partie de leurs revenus dans une assurance-épargne. Selon cette formule, ils pourront investir maximum 8,17% de leur revenu professionnel net imposable réévalué d'il y a trois ans (2014). Pour 2017, le plafond absolu a été fixé à 3.127,24 euros. Pour une PLCI sociale, qui offre également un peu de protection sociale, la prime s'élève à maximum 9,40% du revenu professionnel, avec le plafond de 3.598,05 euros pour 2017.
L'épargne à long terme. Cette formule permet à tout un chacun d'investir annuellement un montant dans une assurance-épargne, laquelle pourra être demandée à l'âge de la pension. Pour 2017, le versement maximal s'élève à 2.260 euros.

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(8 votes, moyenne 3 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles épargne