Quelques conseils pour contracter sans soucis un crédit

0
Réagir
Quelques conseils pour contracter sans soucis un crédit

Chacun peut être confronté au problème temporaire suivant: ne pas disposer d'assez d'argent sur son compte d'épargne pour financer un achat urgent. Les banques et les institutions de crédit peuvent vous aider en vous accordant un prêt personnel. Toutefois, vous avez intérêt à bien y réfléchir préalablement.

Avez-vous réellement besoin d'un crédit?

Etes-vous tenté(e) de rapidement contracter un crédit lorsque vous êtes en manque d'argent temporaire? Tenez compte du fait que vous devez toujours rembourser plus que la somme que vous avez empruntée. Vous devrez payer les intérêts et parfois aussi les frais de dossier ou de gestion. Un prêt personnel résoudra votre problème de financement à court terme, mais à long terme, un prix assez élevé y sera lié. Voilà pourquoi vous devez toujours vous demander si vous avez réellement besoin de contracter un crédit.

Faites la distinction entre les achats urgents (tels que la réparation de votre toiture, la réparation de votre voiture ou le remplacement de votre réfrigérateur) et les achats que vous pourriez reporter quelque peu (tels qu'un voyage ou l'achat d'un nouvel ordinateur portable). Dans ce dernier cas, souvent, mieux vaut attendre d'avoir épargné le montant nécessaire.

Lisez également: Il est intelligent de comparer les prêts personnels 

Assurez-vous de pouvoir rembourser le crédit

Ne contractez un prêt personnel que si vous êtes certain(e) que vous disposerez de suffisamment de revenus en vue des remboursements mensuels. Pour vous donner une idée: si vous empruntez 2.500 euros sur une durée de 2 ans et selon le taux annuel effectif global (TAEG) de 4,99% - actuellement le taux le plus avantageux selon le module de comparaison de Guide-epargne.be - , vous devrez rembourser 109,54 euros tous les mois.

Remboursez d'abord vos anciens crédits

Evitez toujours d'accumuler les crédits ou de financer le remboursement d'un crédit à l'aide d'un autre. Sinon, vous serez rapidement confronté(e) à de grosses dettes qui deviendront de plus en plus difficiles à rembourser. Et n'oubliez pas que la banque ou l'institution de crédit sait que vous avez encore d'autres crédits en cours ailleurs. Tous les crédits sont enregistrés auprès de la Centrale des crédits aux particuliers. Si les banques ou les institutions de crédit remarquent que vous avez déjà plusieurs crédits en cours et présument que vous ne pourrez pas rembourser de nouveau crédit, elles ne pourront même pas vous en accorder.

Lisez également: Votre crédit, que rapporte-t-il à votre banque?

Comparez les intérêts et frais liés aux différents crédits

Tout comme pour les crédits hypothécaires, il vaut la peine de comparer l'offre en matière de prêts personnels des différents fournisseurs. Prenons l'exemple suivant: un crédit de 5.000 euros avec une durée de trois ans. Avec un TAEG de 4,99%, Beobank propose le taux le plus avantageux. Ainsi, vous rembourserez 149,58 euros tous les mois. Au total, les intérêts s'élèveront à 384,88 euros. Avec un TAEG de 10,20%, CPH est le fournisseur le plus cher. Dans ce cas-ci, vous rembourserez 160,75 euros tous les mois et les intérêts s'élèveront au total à 787 euros.

TUYAU: Comparez toutes les sortes de crédits

Assurez-vous de connaître les conditions liées au remboursement

Avant de contracter un crédit, vous avez également intérêt à vérifier si vous pouvez rembourser par anticipation votre crédit et quels frais y sont liés. Il est toujours possible que vous ayez de la chance ou de nouveaux moyens financiers. Par ailleurs, la compensation qu'un fournisseur de crédit peut facturer pour la perte d'intérêts en cas de remboursement anticipé, est limitée par la loi. Si vous remboursez par anticipation le montant entier, elle s'élèvera tout au plus à 1% de ce montant s'il doit être remboursé sur plus d'un an ou tout au plus à 0,5% s'il doit être remboursé endéans la période d'un an.

N'empruntez pas plus longtemps que nécessaire

Au plus longtemps vous emprunterez, au plus d'intérêts vous devrez payer. Vous avez donc intérêt à ne pas emprunter plus longtemps que nécessaire en vue de vos remboursements mensuels. Prenons l'exemple d'un crédit de 10.000 euros au taux de 5,25%. Sur une durée de 30 mois, vous rembourserez 355,86 euros tous les mois; sur une durée de 60 mois, il s'agira de 230,87 euros. Les remboursements mensuels sont donc moins élevés au fur et à mesure que la durée augmente. Mais au bout de la durée, vous paierez 675,80 euros d'intérêts sur 30 mois, tandis que sur 60 mois, ce montant s'élèvera à 1.081,76 euros.

 

Lisez également:
- Les assurances solde restant dû coûtent trop cher jusqu'à des milliers d'euros 
- Le taux annuel effectif global sur les crédits logement peut être trompeur
- Faut-il opter pour un taux fixe ou un taux variable? 

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(0 votes, moyenne 0 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles emprunts