A la une: Ne vous laissez pas piéger lorsque vous recherchez le crédit logement le plus avantageux!

0
Réagir
A la une: Ne vous laissez pas piéger lorsque vous recherchez le crédit logement le plus avantageux

Ceux qui souhaitent contracter un crédit logement, ont intérêt à être vigilants. L'avantage lié à un taux bas peut être entièrement neutralisé par l'obligation de contracter des assurances supplémentaires coûteuses et par des frais de dossier élevés. En outre, la comparaison du taux annuel effectif global (TAEG) ne suffit pas toujours afin d'éviter ce piège. En effet, il offre encore trop de liberté à certaines banques, de sorte qu'elles puissent embellir leur offre. Un crédit ‘pur’ comme 'KEYHOME' de Keytrade Bank permet aux consommateurs d'éviter les mauvaises surprises.

Le TAEG devrait faciliter la comparaison

Une pratique courante: de nombreuses banques donnent d'une main ce qu'elles reprennent de l'autre. En échange d'un taux d'intérêt bas, elles exigent que vous contractiez également auprès d'elles votre assurance solde restant dû et votre assurance-incendie. Souvent, il ne s'agit pas des meilleures offres sur le marché.

Voilà pourquoi, depuis le 1er avril 2017, les banques sont obligées de communiquer le TAEG en accordant un crédit logement. Cela devrait faciliter la comparaison du coût réel des crédits. En effet, ce TAEG doit comprendre non seulement le taux d'intérêt, mais également tous les autres frais que l'emprunteur devra payer. Il s'agit des éventuelles commissions pour l'intermédiaire de crédit (par exemple), des frais de dossier, des frais liés à l'estimation de la valeur de l'habitation - et donc de la valeur de la garantie - ainsi que des primes des assurances qui y sont liées (comme l'assurance solde restant dû et l'assurance-incendie) si le fournisseur de crédit vous oblige de les contracter. Finalement, les frais liés au compte à vue à partir duquel les remboursements seront effectués, doivent aussi être repris dans le TAEG.

Des informations biaisées

Toutefois, souvent, ceci ne s'avère pas si simple en pratique. En réalité, dans certains cas, le TAEG n'offre que peu ou même pas de certitude aux consommateurs qui recherchent la meilleure offre. Pour les crédits avec un taux d'intérêt pouvant être adapté pendant la durée du crédit, seul le taux d'intérêt initial est connu. Il est difficile de prédire comment il évoluera. En déterminant le TAEG, les banques tiennent donc uniquement compte du taux initial et non pas d'éventuelles adaptations ultérieures.

Par ailleurs, les promotions peuvent engendrer un manque de clarté. Ainsi, durant la première année du crédit, une banque peut vous proposer un compte à vue gratuit ou une réduction de bienvenue sur votre assurance habitation. L'année suivante, vous ne bénéficierez plus de ces avantages, mais cela ne sera plus pris en compte dans le TAEG.

Idéalement, le TAEG devrait être un taux personnalisé. A cet effet, l'assurance solde restant dû devrait dépendre de l'âge et du mode de vie de l'emprunteur, de l'assurance incendie pour la superficie concernée, de la localisation du logement ainsi que des couvertures choisies. Mais souvent, la banque ne dispose pas de toutes ces données afin de calculer ainsi un TAEG 'personnalisé' correct.

Voilà pourquoi les banques se basent en général sur des hypothèses, mais celles-ci résulteront en des informations biaisées. En optant, par exemple, volontairement pour un jeune emprunteur, elles peuvent limiter le montant qu'elles doivent prendre en compte pour l'assurance solde restant dû. Par ailleurs, certaines banques optent souvent pour une assurance-incendie avantageuse, tandis qu'elles savent très bien que celle-ci sera plus chère finalement.

Autrement dit: le TAEG calculé sous-estime souvent les frais réels. Les candidats emprunteurs ont donc intérêt à être prudents dans ce contexte.

Optez pour un taux 'pur'

Une manière d'éviter de vous brûler les doigts en contractant votre crédit logement, consiste à opter pour un taux 'pur', auquel aucune condition n'est liée. Ainsi, le crédit logement KEYHOME de Keytrade Bank permet aux emprunteurs de contracter leur assurance solde restant dû et leur assurance-incendie où ils le souhaitent, sans que cela ait un impact sur le taux de leur crédit. Les consommateurs peuvent le faire aussi bien auprès des partenaires de la banque qu'auprès d'une compagnie de leur choix. Cela leur permet d'opter pour les assurances les plus avantageuses.

Par ailleurs, Keytrade Bank applique également des taux d'intérêt nets 'fixes'. Autrement dit: le taux d'intérêt initial restera le même pendant toute la durée de votre crédit logement. En outre, ceux qui complètent leurs données en ligne, recevront immédiatement le taux le plus bas. Ils ne doivent plus négocier au sujet d'une réduction supplémentaire, contrairement à ce qui est courant auprès de nombreuses autres banques. Ceux qui ne sont pas des négociateurs invétérés, comme la plupart des particuliers, obtiendront rarement la meilleure offre.

En outre, elle ne facture pas de frais de dossier pour KEYHOME, tandis que bon nombre de banques appliquent le maximum légal de 500 euros.

Finalement, auprès de Keytrade Bank, le crédit logement est contracté entièrement en ligne. Ainsi, les consommateurs peuvent effectuer un nombre illimité de simulations afin d'obtenir la meilleure offre, sans devoir se justifier face à un employé d'agence. S'ils ont besoin de support technique, ils pourront - sans aucun engagement - contacter le helpdesk, où des experts les aideront.

Communication commerciale de Keytrade Bank

A quel point avez-vous trouvé cet article intéressant?
(1 vote, moyenne 5 sur 5)
Catégorie : Keytrade Bank nouvelles emprunts