Les taux des crédits logement restent au plus bas

1
Réagir
Les taux des crédits logement restent au plus bas

Les taux d'intérêt des crédits logement sont encore toujours au plus bas. Pourtant, les derniers mois et les dernières années, on a régulièrement affirmé que le taux minimal a été atteint et que la situation allait être renversée. A chaque reprise, cela s'est avéré précoce, mais ce sera le cas tôt ou tard.

Les taux ont baissé considérablement

Il y a cinq ans, les crédits à taux fixe sur vingt ans étaient contractés au taux de 4,30% environ. En 2014, le taux moyen des crédits enregistré par Guide-epargne.be, avait baissé en dessous de 4%. En octobre 2015, il avait baissé en dessous de 3%. Ensuite, les taux affichés ont baissé systématiquement jusqu'à 2,30%, le taux courant aujourd'hui.

Pourtant, durant les derniers mois, on a régulièrement entendu que le taux avait atteint son plancher et que l'on pouvait s'attendre à un renversement de situation. L'économie américaine se portait mieux, suite à quoi la Banque centrale américaine allait pouvoir augmenter les taux. Le même scénario s'est produit en Europe, suite à quoi la Banque centrale européenne allait pouvoir tirer des conclusions similaires.

Attendre un renversement de situation

Toutefois, aujourd'hui, on attend encore toujours que la Banque centrale américaine et la Banque centrale européenne décident d'augmenter les taux. Les grandes banques craignent qu'une augmentation (rapide) des taux officiels ne freine la croissance des activités économiques.

Et les épargnants n'ont pas vraiment remarqué une hausse des taux. Dans la plupart des cas, les intérêts sur les livrets d'épargne sont encore toujours limités au minimum légal. Afin d'obtenir le taux de 0,11%, les épargnants ne peuvent pas toucher à leur argent durant toute une année. Ce taux d'intérêt est important parce que les banques transforment l'argent qu'elles collectent sur les livrets, en des crédits à plus long terme.

Pourtant, il y a bel et bien eu des changements par rapport à l'année dernière. Les taux que les banques peuvent obtenir en investissant leur argent dans des obligations d'Etat à dix ans, ont augmenté fin 2016. En été, le taux d'intérêt sur les crédits d'Etat belges avec cette durée s'élevait à 0,20% ou moins. En automne, il a soudainement baissé jusqu'à 0,70%. Depuis lors, le taux a fluctué entre 0,60% et 0,80%

Keytrade et Hello bank! réduisent leurs taux

Au niveau des crédits hypothécaires, cela s'est manifesté par une légère augmentation des taux auprès de nombreuses banques, mais suite à la dynamique de marché, on a également constaté de nouveaux mouvements à la baisse. Ainsi, en juin 2017, Keytrade Bank a lancé ses crédits logement en ligne avec un taux de 1,65% pour les meilleurs dossiers en matière de crédits à taux fixe sur vingt ans. Suite à l'affluence des demandes, les taux ont augmenté quelque peu depuis lors, mais récemment, Hello bank! a lancé une action similaire. Ici aussi, le taux d'intérêt est réduit à 1,65% si le demandeur contracte son assurance solde restant dû ainsi que son assurance incendie auprès d'AG Insurance via la banque, domicilie ses revenus et emprunte maximum 80% de la valeur du bien.

Il faut encore toujours comparer

Bien entendu, les taux seront à nouveau augmentés tôt ou tard, quoique les prévisions soient devenues plus prudentes en la matière. Les banques centrales font tout le nécessaire afin d'éviter un renversement de situation trop brusque.

Néanmoins, suite à cette dynamique de marché, il est encore toujours utile et nécessaire de comparer et négocier les taux pour les crédits logement et les assurances solde restant dû y afférentes, surtout pour ceux qui peuvent présenter un bon dossier.

 

Lisez également:

- Hello bank! lance un crédit logement au taux de 1,40%
- Acquérir sa propre maison, est-ce le meilleur type d'épargne-pension?
- Est-il intéressant de rembourser par anticipation une partie de votre crédit?

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(2 votes, moyenne 5 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles emprunts