Les crédits logement: économisez un montant considérable grâce aux tuyaux suivants

0
Réagir
Les crédits logement: économisez un montant considérable grâce aux tuyaux suivants

Si vous parvenez à obtenir les meilleures conditions pour un crédit logement, vous aurez économisé un montant considérable au bout de sa durée. Etant donné que tout le monde ne dispose pas des mêmes talents de négociation, nous vous donnons quelques tuyaux qui vous permettront d'aller jusqu'au bout.

Tout commence par une bonne préparation

Avant de vous adresser à une banque, il vaut la peine de bien vous informer au sujet des taux actuels. Ainsi, vous saurez immédiatement ce qui est possible ou non. Sur Guide-epargne.be, vous pouvez vérifier à quel point vous pourrez négocier avec les banques en vue d'obtenir votre crédit logement. Vous y trouverez des propositions de crédits contractés afin d'entamer vos négociations sur base de chiffres concrets. Vous y apprendrez, par exemple, qu'il est possible d'obtenir un taux d'intérêt fixe variant entre 1,55 et 1,65% si vous souhaitez emprunter 200.000 euros sur une période de vingt ans.

Déterminez préalablement ce que vous préférez: un taux d'intérêt variable ou un taux d'intérêt fixe. Etant donné que les taux d'intérêt sont encore toujours bas, de nombreuses personnes optent pour le taux d'intérêt fixe, qui est plus sûr. Si vous optez pour une formule à taux variable, vous pourrez obtenir un taux encore plus bas au départ. Dans ce cas, l'inconvénient consistera à ce que vous acceptiez de prendre le risque lié à une augmentation des taux (ou dans une certaine mesure). Ainsi, en ce qui concerne la formule 1/1/1 +3/-3, votre taux d'intérêt pourra augmenter ou baisser de 3% au maximum. Si vous êtes prêt(e) à prendre des risques, vous avez intérêt à analyser préalablement les éventuelles options proposées par votre banque.

Quel est votre pouvoir de négociation?

Sachez que vous disposerez d'un pouvoir de négociation plus élevé en apportant plus de fonds propres. Si vous pouvez fournir à votre banque des certitudes supplémentaires telles qu'un salaire fixe, une situation familiale stable ou une caution de vos parents, vous obtiendrez plus facilement un taux avantageux.

En tout cas, il est intéressant de comparer les offres des différentes banques. Demandez d'abord à votre propre banque de vous faire une simulation pour un crédit logement. Ensuite, vous pourrez vous adresser à une autre banque en lui présentant cette proposition. Si cette deuxième banque vous fait une meilleure proposition, soumettez-la à votre première banque ou à une troisième banque. Tentez de répéter cette méthode jusqu'à ce que vous ayez atteint le taux plancher des institutions financières. Cette tactique peut vous permettre d'économiser un montant considérable. Vu qu'en général, les crédits hypothécaires sont contractés pour une durée variant de dix à trente ans, le montant économisé pourra s'élever à des milliers d'euros.

Sachez également que vous obtiendrez un meilleur taux si vous êtes prêt(e) à contracter des produits supplémentaires tels qu'une assurance solde restant dû ou une assurance incendie. Vous avez intérêt à comparer l'offre en matière de ces produits supplémentaires avec celle des autres banques. Ainsi, vous éviterez de payer trop et de perdre une partie des économies réalisées grâce à votre crédit logement avantageux. Ces produits supplémentaires peuvent brouiller votre perception du coût global. Voilà pourquoi les fournisseurs de crédits hypothécaires sont obligés de mentionner le taux annuel effectif global (TAEG). Celui-ci comprend non seulement le taux d'intérêt, mais également le coût des produits qui y sont liés.

Continuez à comparer

Même si vous avez négocié un crédit logement très avantageux, cela ne signifie pas encore qu'il le soit pendant la durée entière de votre contrat. Ceci pourrait être dû à la baisse des taux. Voilà pourquoi il est intéressant de vérifier de temps en temps si un refinancement peut vous offrir un avantage supplémentaire. Le simulateur des révisions sur Guide-epargne.be peut vous aider à cet effet. Il ne tient pas seulement compte des différences de taux en cas de refinancement, mais également des frais liés au nouveau crédit hypothécaire (tels que l'indemnité de remploi, les frais d'acte et les frais de dossier).

 

Lisez également:

- Que recevrez-vous du gouvernement si vous achetez une maison? 
- Les frais d'estimation liés aux crédits hypothécaires: jusqu'à 900 euros de différence!
- Les banques peuvent-elles lier un crédit logement avantageux à des assurances?

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(1 vote, moyenne 5 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles emprunts