Quatre tuyaux pour acheter une propriété d'investissement rentable

0
Réagir
Quatre tuyaux pour acheter une propriété d'investissement rentable

L'immobilier devient de plus en plus intéressant pour ceux qui disposent d'un montant considérable sur leur compte d'épargne. A quoi devez-vous faire attention en empruntant pour acheter une propriété d'investissement?

L'argent sur les comptes d'épargne ne rapporte presque plus rien

Il est peu probable que vous ayez regardé les extraits de votre compte d'épargne récemment. Pourquoi le feriez-vous d'ailleurs? En effet, les taux d'épargne sont très bas actuellement. A deux exceptions près, aucun compte d'épargne ne rapporte encore plus de 0,90%. En outre, auprès de la plupart des banques, les épargnants doivent se contenter du taux de 0,11%.

Ceux qui disposent d'un montant considérable sur leur compte d'épargne, pourraient envisager d'acheter un logement afin de le mettre en location ensuite. Mais comment pouvez-vous obtenir un rendement maximal?

ETAPE 1: Cherchez le crédit le plus avantageux

Ne prenez pas trop à la légère la conclusion d'un crédit hypothécaire, car il aura un impact énorme sur le rendement ultérieur de votre propriété d'investissement. Exemple: vous empruntez 150.000 euros au taux d'intérêt de 2,5% et sur une durée de 15 ans. Dans ce cas, vous aurez payé 29.675 euros d'intérêts au bout de cette durée. Au taux d'intérêt de 1,5%, cela reviendrait à 12.199 euros d'intérêts. Autrement dit: si vous mettez votre logement en location pour 750 euros par mois, ce crédit plus coûteux vous coûtera 16 mois de loyer supplémentaires.

Tuyau: Comparez les crédits logement ou les prêts hypothécaires

ETAPE 2: Remboursez votre crédit à l'aide de vos revenus locatifs

En ce qui concerne les propriétés d'investissement, nous vous conseillons de financer entièrement les charges liées au crédit à l'aide de vos rendements locatifs. Ainsi, vos locataires paieront en fait le crédit lié à votre logement.

En effectuant vos calculs, vous devez prévoir une marge suffisante afin de pouvoir faire face à l'éventuelle inoccupation. La règle empirique applicable consiste à ce que les propriétaires tiennent compte d'une période d'inoccupation s'élevant à 1 mois par an et donc également d'un mois de revenus locatifs en moins. Qu'est-ce que cela signifie concrètement? Ce crédit de 150.000 euros, avec une durée de 15 ans et un taux d'intérêt de 1,5%, se traduira en des remboursements mensuels de 930 euros. Ce montant correspondra au loyer que vous devrez demander si vous souhaitez rembourser votre crédit à l'aide de vos revenus locatifs. Si vous tenez également compte de la période d'inoccupation s'élevant à 1 mois par an, vous devrez augmenter le montant du loyer mensuel jusqu'à 1.015 euros.

Lisez également: Les crédits logement: économisez un montant considérable grâce aux tuyaux suivants

ETAPE 3: Ne laissez pas votre crédit déterminer le loyer!

Calculez votre capacité financière avant de chercher un projet qui vous convient. Cela paraît évident, mais de nombreux investisseurs immobiliers font l'inverse. Ils se focalisent sur un projet spécifique sans trop tenir compte du prix d'achat. Suite à cela, ils devront souvent emprunter plus que prévu, ce qu'ils compenseront en demandant un loyer plus élevé. Si le loyer est plus élevé que celui des biens similaires à proximité, vous aurez probablement besoin de beaucoup plus de temps pour mettre en location votre propriété d'investissement et vous éprouverez plus de difficultés à financer votre crédit. Il serait assez absurde de rembourser 1.000 euros par mois pour un appartement que vous ne pouvez pas mettre en location pour plus de 700 euros par mois.

Tuyau: Simulation prêt hypothécaire

ETAPE 4: Attendez jusqu'à ce qu'un projet abordable se présente

Vous disposez de plusieurs options afin d'éviter que votre remboursement mensuel ne devienne trop élevé. Essayez, par exemple, de prolonger la durée de votre crédit afin de réduire le montant de vos remboursements mensuels. Sachez toutefois que les banques sont souvent plus strictes en ce qui concerne les propriétés d'investissement.

Une autre possibilité consiste à emprunter moins et à financer à l'aide vos propres épargnes une plus grande partie du prix d'achat. Bien entendu, vous devez disposer des moyens financiers à cet effet, car en ce qui concerne l'immobilier d'investissement, les banques exigeront que vous financiez vous-même au moins 20% du montant d'achat. Pour un achat de 250.000 euros, vous devez donc financer vous-même 50.000 euros, suite à quoi la banque vous accordera un crédit de 200.000 euros. En ce qui concerne les propriétés d'investissement, certaines banques exigeront encore plus d'apports de fonds propres.

Ne parvenez-vous pas à couvrir le financement de votre crédit à l'aide d'un loyer réaliste? Dans ce cas, vous devez attendre patiemment jusqu'à ce que vous trouviez un logement qui conviendra entièrement à votre budget. Après tout, il s'agit de la manière la plus intelligente et la plus sûre d'investir dans l'immobilier.

 

Lisez également:

- Que recevrez-vous du gouvernement si vous achetez une maison?
- Les frais d'estimation liés aux crédits hypothécaires: jusqu'à 900 euros de différence!
- Les banques peuvent-elles lier un crédit logement avantageux à des assurances?

Trouvez-vous cet article intéressant? Attribuez-lui un score
(1 vote, moyenne 4 sur 5)


Catégorie : Actualités générales nouvelles emprunts